Recherche :

 

La Communauté de communes Quercy Bouriane
98 avenue Gambetta
46300 Gourdon

Tél : 05 65 37 23 70
Fax : 05 65 37 21 30
Email : ccqb@wanadoo.fr


- Anglars-Nozac
- Concorès
- Fajoles
- Gourdon
- Lamothe-Cassel
- Le Vigan
- Milhac
- Montamel
- Payrignac
- Peyrilles
- Rouffilhac
- Saint-Chamarand
- Saint-Cirq-Madelon
- Saint-Cirq-Souillaguet
- Saint-Clair
- Saint-Germain-du-Bel-Air
- Saint-Projet
- Soucirac
- Ussel
- Uzech les Oules
Accueil > CCQB > Plan de mandat

Le plan de mandat de la Communauté de communes Quercy Bouriane

 

Caractérisation du territoire communautaire :

La Communauté de Communes Quercy Bouriane est une des portes Aquitaine de la Région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon :

Le territoire se situe entre Causse et Périgord, entre Vallée du Lot et vallée de la Dordogne.

- Une croissance démographique modérée mais continue depuis 2007, avec un vieillissement de la population, et un solde migratoire positif. (Territoire attractif)

- Un contraste entre la Ville centre qui perd de la population et la plupart des communes rurales qui ont gagné en nombre d'habitants.

- En 2007 la CCQB offre plus d'emplois qu'elle ne compte d'actifs, (soit 113,8 %). Cependant cela reste dans une proportion moindre que ne le font les autres agglomérations dans un rayon de 30km excepté la Communauté de Communes du Fumélois-Lémance.

- Un flux domicile-travail Gourdon / Cahors équilibré.

- Une Ville centre classée petite ville au sens démographique, mais qui polarise les activités et les services d'une ville moyenne sur un bassin de vie d'environ 20 000 habitants.

 

Diagnostic Forces / Faiblesses

Situation géographique 

Le territoire de la CCQB occupe une position excentrée, c’est-à-dire éloignée des grands pôles urbains qui concentrent : enseignement supérieur et recherche, milieux d’affaires, centres de décision publics, mais relativement bien desservi :

- Toulouse agglomération (≈ 1 203 000 hab.) à 156 km

- Bordeaux agglomération (≈ 1 105 000 hab.) à 240 km

La desserte de Gourdon par la ligne ferroviaire Paris-Toulouse, la proximité d’un aéroport (50 km) et un accès proche à l’axe autoroutier A20, atténuent les inconvénients de cet éloignement.

Le territoire de la CCQB est au carrefour de 3 régions : Midi-Pyrénées, Aquitaine (par sa mitoyenneté avec la Dordogne) et Limousin (par sa proximité avec le Pays de Brive).

Trois autres pôles sont atteignables dans un rayon inférieur à 50 kms :

- Sarlat (24) : 9 500 habitants à 26 km

- Souillac (46) : 4 000 habitants à 29 km

- Cahors (46) : 20 000 habitants à 45 km  

 

Faiblesse relative de la ville-centre

Baisse de la population : de 1999 à 2008, Gourdon a perdu 285 habitants alors que l’ensemble des autres communes en gagnaient…

Absence de contournement routier : congestion urbaine, dégradation du cadre de vie.

Situation financière de la commune stabilisée mais fragile (héritage d'un emprunt toxique).

Patrimoine architectural du centre-ville en cours de valorisation (en retard par rapport aux autres villes du département ou des régions proches).

 

Déficit de notoriété et d'image

La ville de Gourdon et la Bouriane ne sont pas suffisamment connues du grand public pour susciter un intérêt à priori. Jusqu’à peu de temps en arrière, le terme de Bouriane n’apparaissait même pas sur des guides ou sur des cartes touristiques régionales.

La Bouriane se définit en creux : entre Périgord  et Quercy, entre Sarlat et Rocamadour.

Ce déficit d'image joue comme un frein pour toutes les initiatives de promotion et de labellisation qui reposeraient sur une authentification géographique.

Pour se faire connaître et pour affirmer sa personnalité, le territoire Quercy-Bouriane doit trouver les marqueurs qui expriment bien son originalité, ses ressources, sa culture…

 

Saisonnalité

Presque tous les domaines de l'économie locale sont concernés par les effets de variation saisonnière.

Avec une pointe en été fortement accentuée sur juillet / août, ce phénomène ne concerne pas seulement le tourisme, mais aussi les commerces, les transports, les services.

Industriels et artisans de l’alimentaire connaissent une période de pointe plutôt en automne / hiver en raison des commandes qu’ils reçoivent en vue des fêtes de fin d’année.

Mais dans l’ensemble, on peut parler d’un territoire au ralenti pendant une période d’environ 9 mois et d’un territoire à flux tendu pendant 2 à 3 mois, ce qui est la marque des territoires touristiques, mais qui pose un certain nombre de problèmes à des employeurs et des salariés qui ne vivent pas du tourisme.

 

Beauté et biodiversité

Beauté des paysages, alternance de bois, d’espaces cultivés, de landes et de taillis, de prairies et de lairières…Châtaigniers, noyers, pins, chênes, bruyères… 

Nature préservée, « Verte et rafraîchissante Bouriane » qui contraste avec « l’aridité des Causses ».

Dans ces quelques termes extraits d’un guide géographique, on trouve certainement les atouts les plus remarquables de ce territoire. Le risque pour l’avenir est de ne pas les « comptabiliser » et  de finir par les délaisser en les considérant comme un acquis définitif.

 

Agro-ressources

Héritage d’une polyculture qui avait façonné ce territoire et aussi en raison de cette biodiversité environnante, le « catalogue » des productions est impressionnant par sa variété et par la qualité de ce qui est produit.

Les productions « phares » de la filière « gras » ne doivent pas masquer la richesse de ce catalogue de produits :

Dans le périmètre CCQB, on trouve, par exemple, une vingtaine de sites « achat de produits locaux à la ferme » où l’on peut trouver :

- Fromages et produits laitiers

- Viandes : bœuf, veau, porc, lapins, poulets, pintades, volailles prêtes à cuire, canette, foie gras, charcuterie sèche, conserves,                   

- Légumes : ail, asperges, lentilles, pois chiches

- Fruits : melons, pêches, fraises, nectarines, pommes, kiwis, noix, champignons, truffes, escargots, miel et produits de la ruche,

- Plantes aromatiques, safran

 

Dynamisme entrepreneurial

En dépit de la petite taille du bassin économique environnant et d’un contexte général peu porteur, la plupart des acteurs locaux et particulièrement les entrepreneurs économiques témoignent d’un engagement professionnel fort :

- Engagements qualités reconnus, parfois primés;

- Gamme de produits étendue à l’intérieur d’une spécialité;

- Effort de diversification et de prospection (« pour ne plus dépendre d’un trop petit nombre de clients »);

- Prise de risque : entrée dans des marchés nouveaux, dans d’autres régions, parfois à l’international.

- Contribution à des chantiers importants, des réalisations valorisantes en termes de notoriété et d’image;

- Importance accordée à l’innovation, la recherche, la formation.

- Effort commercial multicanaux (même parfois dans les plus petites structures).

 

Economie solidaire

Elle est présente, non seulement à travers des activités organisées dans un but d’insertion économique et sociale (ex. Initiatives Emploi), mais aussi de manière indirecte par le regroupement d’exploitants agricoles en GAEC, ou par l’emploi de personnes âgées dans des tâches manuelles simples (ex. première transformation des noix) comme on le faisait autrefois pour le tabac.

La création de structures SCIC pour accompagner un changement, porter une innovation, comporte également, au moins en partie, une intention sociale.

> Force :

- Qualité et cadre de vie;

- Richesse de la biodiversité;

- Diversité des productions agricoles;

- Présence de quelques grandes PME (agroalimentaire);

- Engagement entrepreneurial fort et productions de qualité;

- Présence très majoritaire d'entreprises familiales;        

- Richesse du patrimoine bâti;

- Gourdon Cité Médiévale;

- Une ville centre qui n'est pas sous l'influence des pôles urbains avoisinants, malgré son poids démographique dans la hiérarchie des Villes.

- Présence de services à la population de gamme intermédiaire et supérieure renforçant Gourdon dans sa fonction d'unité urbaine secondaire du Département (hôpital; cité scolaire; médiathèque)

> Faiblesse :

Fragilité de la ville centre en retard d'aménagement à la hauteur de  sa fonction de pôle urbain secondaire dans le Département  (la voirie du bourg reprend le tracé initial des voies empruntées par les véhicules à traction animale, qui n'est pas adapté pour le transit routier)

Un développement conditionné par la réalisation du contournement de Gourdon au moins de la partie Sud.

Une perception erronée du dynamisme local et du manque de moyen

 

Proposition de stratégie de développement :

Axe 1/ Favoriser le développement de l'économie locale et l'innovation économique et sociale

 

Agriculture

L'intervention en matière de développement économique constitue un des fondements de l'intercommunalité.

Comme tout territoire rural, l'activité agricole est prépondérante, tant en termes de développement économique que de préservation des ressources et des paysages.

C'est notamment au caractère agricole et boisé du territoire que l'on doit la qualité du cadre de vie dans un environnement préservé ("sans agriculture le monde est inhabitable").

Ce secteur connaît cependant une crise profonde que l'on peut mesurer par la déprise agricole, en même temps que l'accès au foncier est une véritable problématique pour des jeunes qui souhaiteraient s'installer.

En cours :

- Accompagner la création de filières en cohérence avec le territoire (filière bois et filière courtes de produits alimentaires – Pays Bourian).

- Etude de faisabilité et animation d'un réseau d'acteurs pour la création d'une unité de méthanisation couplée au réseau de chaleur bois de Gourdon.

Perspectives :

- Aller à la rencontre du monde agricole pour en cerner les besoins et favoriser des démarches partenariales pour initier de nouvelles dynamiques et l'émergence d'un nouveau modèle de développement.

- Favoriser la mise en place d'une IGP – Qualité France (Indication géographique protégée = Label européen certifiant un niveau de qualité des productions). La création d'une IGP serait directement en lien avec les actions nécessaires de promotion du territoire et de marketing territorial.

- Réfléchir au niveau du PETR à la mise en place de démarches partenariales de type Projet Agro-Environnemental et Climatique (PAEC) pour faire bénéficier les agriculteurs du territoire, qui s'inscriraient dans le projet, de financement européens via le FEADER, et de financements régionaux et Départementaux.

 

Entreprises

Dans un contexte de crise économique profonde, la vitalité de l'économie et le dynamisme des entreprises locales sont des conditions essentielles du développement de la Bouriane. Il s'agit d'affirmer une volonté forte de créer l'environnement le plus favorable possible à l'installation et au maintien des entreprises sur le territoire.

Sur ce point, le mandat précédent a permis la mise en place d'infrastructures d'accueil (Zone d'activités économiques, Hôtel d'entreprises sur Cougnac et extension de la ZAE de la Croix de Pierre). La Communauté de communes doit franchir maintenant une nouvelle étape en formalisant sa vision stratégique sur l'offre de services qu'elle peut proposer aux entreprises.

Il convient également de mettre l'accent sur l'accueil de nouvelles entreprises et  l'animation de réseaux d'acteurs (au niveau du PETR) pour favoriser de nouvelles dynamiques de développement et ce sur tous les champs de l’économie locale : l'économie productive, l'économie résidentielle, le commerce, l'artisanat et les services.

En cours :

- Accompagnement gratuit des porteurs de projets par un accueil expert en partenariat avec l'association  BGE.

- Gestion d'un réseau hertzien haut-débit pour la desserte des zones blanches.

- Extension de la Cyberbase et création d'un télécentre dans les anciens locaux de la DDT à Gourdon.

- Mise en place d'un Fablab pour favoriser l'usage du numérique dans la production artisanale ou les activités de création.

- Développer les actions d'animations du secteur économique pour favoriser la mise en réseau des acteurs et l'émergence de partenariats (Club d'entreprises– GPECT).

- Inscrire le développement économique de la CCQB dans une dynamique d'économie sociale et solidaire et / ou d'économie verte

- Adhésion au syndicat départemental pour la mise en œuvre du Schéma Départemental d'Aménagement Numérique.

Perspectives :

- Création d'un guichet unique "entreprises" pour l'accompagnement et l'orientation  des entrepreneurs ou des porteurs de projets.

- Mettre en place un programme d'aide directe à la création d'entreprises.

- Définition des besoins et mise en place de services aux entreprises

- Favoriser l'accès aux ressources numériques et aux Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication.

 

Emploi

La dynamisation de l'activité économique vise à permettre aux habitants du territoire de vivre et travailler sur le territoire et doit ainsi développer les emplois de proximité.

En cours :

Partenariat avec la MCEF du Pays Bourian pour faciliter la circulation des offres d'emplois, renforcer les partenariats avec les acteurs locaux et soutenir l'organisation de manifestations autour de l'emploi.

Perspectives :

- Initier une démarche partenariale en faveur de l'emploi avec les territoires voisins (groupement d'employeur avec le Sarladais).

- Favoriser le développement d'une offre de commerces variés et adaptés aux besoins du territoire dans le cadre de l'élaboration d'un schéma de développement commercial qui pourrait se prolonger par un document d'aménagement commercial fixant les règles d'implantation.

 

Axe 2/ Favoriser l'attractivité résidentielle et touristique du territoire

Les services à la population

Ils recouvrent l'ensemble des services publics et privés nécessaires aux populations, répondant aux besoins des usagers et indispensables à la vie des territoires.

Tout comme l’emploi et la création d’activités, les services à la population sont aujourd’hui un facteur essentiel pour le maintien des personnes en milieu rural. Ils sont également à la source de nouvelles formes de solidarité et de cohésion sociale.

L'accueil d'entreprises et de nouveaux habitants passe par la structuration d'une offre pertinente de services, capable de se renouveler pour coller aux évolutions des besoins de la population.

Le territoire de Quercy-Bouriane, bénéficie d'un haut niveau de services dépassant largement ceux attendus d'un bourg centre d'un peu moins de 5 000 habitants.

Ainsi l'hôpital, la cité scolaire, les grandes surfaces, et des services rares comme les services financiers (banques / assurances / agences immobilières et de gestion patrimoniale) confèrent à la Ville de Gourdon un sur-classement dans la hiérarchie urbaine inhérent à son aire d'influence.

Il est important de bien mesurer cette situation afin de la valoriser auprès de nos partenaires institutionnels pour une meilleure prise en compte de la situation locale dans les projets et perspectives des opérateurs publics; de même qu'en termes de marketing territorial.

La juste prise en compte du haut niveau de services qu'offre la Ville centre passe également par la volonté politique de maintenir ces services par des actions d'animation consistant dans un premier temps à établir un lien et une bonne connaissance de ces acteurs de terrain et notamment de leur stratégie de développement.

Cette situation ne doit pas obérer la difficulté du maintien des commerces en centre-ville, et la nécessité de garantir un équilibre entre grandes surfaces et petits commerces.

En outre la Communauté de Communes Quercy-Bouriane est également pourvoyeuse de services à la population; elle intervient dans les domaines de l'accueil de la petite enfance, enfance et jeunesse, dans la lecture publique et les espaces publics numériques ainsi qu'en matière de tourisme et de transport des personnes, d'entretien de la voirie communale et d'accès au haut débit dans les zones blanches des opérateurs privés.

Le niveau élevé de fréquentation de la Médiathèque de Gourdon et des espaces multimédia témoigne de l'attrait de ces services mais également d'une aire d'influence qui dépasse la seule population de l'intercommunalité.

 

Enfance et jeunesse

En matière d'enfance et de jeunesse, au-delà des équipements dédiés, les services communautaires interviennent également auprès des écoles et proposent des animations éducatives autour du livre de l'informatique, de l'archéologie, ou de l'environnement.

La politique enfance et jeunesse du territoire s'inscrit dans un partenariat avec la CAF du Lot dans le cadre d'un contrat enfance et jeunesse qui permet de structurer l'offre de service selon une approche globale et pluriannuelle des problématiques locales.

Dans le cadre de la compétence petite enfance, la Communauté de Communes Quercy Bouriane propose à la fois un accueil collectif (en gestion délégué à une crèche associative) et des  accueils individuels.

Le Relais assistantes Maternelles  assure 4 permanences hebdomadaires sur le territoire. Il contribue à la professionnalisation des assistantes maternelles et aide les familles dans l'exercice de la parentalité.

En cours :

- Augmentation et amélioration de l'offre d'accueil collectif par l'aménagement des locaux de l'ancienne école de l'Hivernerie en crèche.

- Favoriser le développement de mode de garde alternatif par l'accompagnement technique de projets de création de MAM.

- Proposer des animations et des temps de paroles pour les familles et professionnels de la petite enfance;

En matière d'accueil de l'enfance (3 à 11 ans), la Communauté de Communes Quercy Bouriane a délégué à la MJC de Gourdon la gestion de 3 accueils de loisirs sans hébergement, sur un total de 4 centres dont un est resté en gestion communale.


Perspectives :

- Améliorer la qualité de l'accueil sur la commune de Gourdon et en rationaliser le fonctionnement par la recherche de locaux mieux adaptés et permettant de réunir les deux classes d'âges concernées sur un même lieu.

En matière de jeunesse, "La Bicoque", accueil de loisirs sans hébergement pour les 12 – 18 ans et dont l'agrément permet également l'accueil des jeunes adultes jusqu'à 25 ans, offre sur la Ville centre un lieu d'échange et d'activités pour les jeunes. La Bicoque comptait 96 inscrits en 2014.

En cours :

- Proposer aux jeunes du territoire des loisirs et des activités variés et de nature à favoriser leur autonomie.

- Soutenir les jeunes et leurs familles par de la prévention sanitaire et sociale et lutter contre les discriminations.

Perspectives :

- Rechercher de nouveaux locaux suite à la mise en vente du local actuel par la Ville centre.

- Mener une réflexion sur l'opportunité d'étendre le dispositif jeunesse à des interventions de rue pour les communes qui le souhaitent (embauche d'un éducateur de rue).

- Créer un poste de coordination enfance et jeunesse pour optimiser les services par une approche transversale de la compétence et favoriser les échanges avec les partenaires.

 

Lecture publique

En matière de lecture publique, la  Médiathèque de Gourdon, dans ses locaux rénovés, comptait de février à décembre 2014 quelques 2 043 adhésions, représentant 14 774 emprunts pour 45 500 documents empruntés. Les animations ont connu une fréquentation de 1 347 adultes et 1 662 enfants.

Les bibliothèques intercommunales de Concorès et Saint-Germain du Bel Air proposent respectivement 4 000 ouvrages aux lecteurs. (Saint-Germain : 120 abonnés pour une population de 545 habitants et  Concorès : 51 abonnés pour une population de 296 habitants.)

La rénovation des locaux de la Médiathèque de Gourdon a permis de tripler la surface dédiée aux ouvrages et à l'accueil des publics. Elle offre désormais des espaces d'animation tous publics mais également dédiés à l'enfance.

En cours :

- Proposer des animations autour du livre et de la culture;

- Partenariat avec la BDP en tant que tête de réseau des bibliothèques Départementales.

- S'adapter aux nouveaux usages et à l'évolution des besoins de la population, notamment par la diversification des supports et l'accès aux fonds nationaux numérisés.

 

Ressources numériques

En matière d'accès aux ressources numériques,  le territoire offre deux espaces publics numériques :

Ces espaces ont pour vocation de permettre à tous d’accéder aux technologies de l’information et des communications et de combler la fracture entre une société numérisée et une autre, privée de ces outils et de leurs usages, alors que l’environnement social et professionnel en impose de plus en plus la maîtrise.

La cyberbase de Gourdon : 4 971 abonnés depuis son ouverture en 2008, dont 435 nouvelles adhésions en 2014 et 777 visites par mois en moyenne.

L'espace Multimédia de Saint-Germain du Bel Air compte 442 adhérents et une fréquentation en 2014 de 1 541 visiteurs.

Perspectives : (idem développement économique)

- Créer un pôle de ressources numériques au sein de la Ville centre pour les acteurs et créateurs du territoire en :

> Déplaçant la cyberbase de Gourdon dans les anciens locaux de la DDT pour disposer d'un espace suffisant afin de maintenir les accès libres pendant les périodes d'ateliers et de cours, et augmenter ainsi le service à la population;

> Créant un centre de télétravail adossé à l'accueil de l'accès libre de la cyberbase;

> Créant un Fablab (lieu ouvert au public et mettant à disposition des machines-outils pilotées par ordinateur).

 

Sports et culture

Réflexion sur l'évolution des compétences en matière de sports et de culture. La Communauté de Communes Quercy Boutiane n'est pas compétente en matière de sports ni de culture. Or certains équipements ont un rayonnement intercommunal, comme les stades, les piscines, le cinéma et l'école de musique de Gourdon, la salle de spectacle du Vigan.

En outre la définition d'une politique culturelle est directement liée à la dynamisation du secteur du tourisme. Le grand nombre d'associations, d'évènementiels et d'acteurs culturels nécessiterait un niveau de coordination pour en valoriser aux mieux les actions, et assurer une cohérence avec les actions de développement touristique.

Perspectives :

- Mener une réflexion sur la prise de compétence sport et culture, les composantes de cette compétence pourraient rassembler les items suivants :

- Gestion et création des équipements sportifs d'intérêt communautaire.

- Elaboration d'un projet culturel de territoire

- Mise en place d'un agenda culturel unique.

- Création d'un Musée du foie gras et des savoir-faire gastronomiques locaux.

- Evolution de l'Oulerie en espace Muséal;

- Promouvoir la culture scientifique au travers des dynamiques existantes (Réseau des Paléonautes; Maison du Piage, Grottes de Cougnac, Maison Médiévale d'Uzech) et l’organisation de cycles de conférences thématiques de haut-niveau.

 

Santé :

Le territoire de la CCQB est couvert par un contrat local de santé.

La Ville centre dispose d'un hôpital dont l'aire d'influence est d'environ 20 000 habitants.

L'accès aux soins est déterminant notamment pour une population dont la structure démographique est vieillissante.

Perspectives:

- Création d'un centre de télémédecine sur Saint-Germain du Bel Air.

 

Accueil des gens du Voyage :

La CCQB gère une aire d'accueil des gens du voyage pour 22 caravanes.

Seul l'accueil des personnes est assuré à ce jour.

Perspectives:

- Proposer des services sur l'aire en lien avec les acteurs sociaux, et la Médiathèque de Gourdon.

 

Tourisme

Le tourisme est un axe important du développement local qui est une composante de la compétence économique de la Communauté de Communes Quercy-Bouriane. Pour autant ce domaine de compétence est transversal aux compétences en matière d'économie, d'environnement et de culture.

Dans tous les cas, le tourisme est étroitement lié à l'attractivité du territoire, qu'il promeut tout autant qu'il en dépend.

Au titre du tourisme, la Communauté de Communes Quercy-Bouriane adhère à l'OTI de Gourdon structuré en EPIC et en assure la quasi-totalité du financement.

En outre, elle gère un espace Muséal dédié à la préhistoire en corolaire du site de fouilles du Piage à Fajoles. Ce site archéologique est un des premiers à avoir permis de démontrer la contemporanéité de Neandertal et de l'Homme moderne (Homo Sapiens Sapiens) et revêt une importance toute particulière en matière de tourisme scientifique.

Les problématiques locales en matière de tourisme relèvent essentiellement du déficit d'image de la Bouriane qui se définit toujours en creux entre Sarlat et Rocamadour, et au manque de capacité d'hébergement et d'accueil de groupes.

La position de la Bouriane, entre la Vallée du Lot et de la Dordogne, et au barycentre de grands sites touristiques est un atout majeur qui pourrait sous-tendre une politique de développement touristique ambitieuse.

En cours :

 - Déménagement de l'OTI dans des locaux mieux adaptés.

- Inscription de la Maison du Sénéchal de Gourdon aux Monuments historiques et développement d’un Centre d’Interprétation du Patrimoine et de valorisation des archives de Gourdon en son sein.

Perspectives :

- Faire émerger et promouvoir l'identité locale de la Bouriane.

- S'inscrire dans le marketing territorial de la Vallée du lot et de la Vallée de la Dordogne.

- Favoriser la reprise du site des Cordeliers pour augmenter les capacités d'accueil et d'hébergement de groupes.

- Développer le tourisme à thème autour des sites archéologiques (Cougnac, Maison du Piage) et de la gastronomie.

 

Transports

En matière de transports, la Communauté de Communes Quercy Bouriane intervient en tant qu'autorité organisatrice des transports par délégation du Conseil Départemental sur le transport de personnes à la demande.

La faible fréquentation de ce service au regard des problématiques de mobilité en milieu rural souligne la nécessité de conduire une réflexion globale sur les déplacements.

L'implantation sur la Communes du Vigan d'une plate-forme de mobilité associative peut marquer l'initiation de cette réflexion.

Les questions de mobilité concernent plus particulièrement les enfants et les jeunes, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les personnes en phase d'insertion et à bas revenus.

Perspectives :

- Conduire une réflexion sur la base d'une analyse des déplacements sur le territoire pour favoriser les développements de modes alternatifs de transports (Co-voiturage, transports à la demande, centrale de mobilité, services de prêts ou de location à bas prix).

Concernant les modes de transports collectifs présents sur le territoire on compte les bus de ligne et le transport scolaire du Conseil départemental et le train.

Le maintien d'une bonne desserte ferroviaire nécessite une vigilance  toute particulière pour le maintien des arrêts en gare de Gourdon qui a perdu son statut de gare Grandes lignes pour être déclassée en Gare TER. Malgré tout, les luttes conduites par un mouvement citoyen ont permis de maintenir les arrêts grande ligne (POLT) en gare de Gourdon. Cependant ces arrêts pourraient se trouver à nouveau remis en cause du fait de la perspective du déclassement de la gare de Cahors en gare TER.

En cours :

- Adhésion de la Communauté de Communes Quercy Bouriane à l'association "Urgence ligne POLT"

Perspectives :

- Assurer une veille active en lien avec le collectif citoyen local pour anticiper les évolutions à venir et les risques de réduction des arrêts en gare de Gourdon.

- Mettre en place une navette bus assurant la liaison Sarlat-Gourdon en gare de Gourdon.

 

Voirie

L'intervention de la Communauté de Communes Quercy Bouriane sur la voirie s'inscrit dans un cadre de promotion des enjeux de déplacement et d'accessibilité des espaces publics. Ainsi la Communauté de Communes Quercy Bouriane a à sa charge l'entretien de 727 km de voirie et 212 d'ouvrages d'art.

C'est sur la base d'une connaissance de ce patrimoine et des usages qui en sont fait que se décident les programmes voiries d'entretien et de rénovation du réseau avec pour objectif prioritaire la sécurité de tous les usagers.

En cours : 

- Programmation des travaux de rénovation en fonction d'un diagnostic préalable avec les référents communaux.

Perspectives :

- Baser le programme d'entretien sur une hiérarchisation du réseau en fonction des usages de la voie.

- Prendre en compte la mixité des usages et le développement des modes doux de transports dans l'élaboration des programmes de travaux voirie

- Finalisation du PAVE (Plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics.)                                                           

 

Axe 3/ Renforcer la ville centre dans sa fonction de pôle urbain principal de la CCQB

Le renforcement de la Ville centre est une nécessité pour le maintien et la vitalité de l'ensemble du territoire communautaire.

Deux constats majeurs sous-tendent les enjeux de renforcement nécessaires :

- Le rayonnement de Gourdon sur un bassin de vie d'environ 20 000 habitants qui pose la question de la pertinence du périmètre; notamment au regard du financement de ses équipements et services à la population.

- Un retard d'équipement et d'aménagement urbain notamment en termes de circulation, d'accessibilité, et dans une moindre mesure, de services à la population.

Le plan d'action de cet axe s'inscrit dans les objectifs définis dans l'étude prospective d'aménagement de Gourdon, menée par la Ville en 2012-2013.

 

Aménagements urbains

Les aménagements du tour de ville visent à améliorer la circulation et l'accès aux commerces de centre-ville, dans une logique d'une plus grande place laissée aux piétons sur le tour de ville, et de rattachement des quartiers périphériques au centre-bourg.

La programmation du plan d'action est fonction de la programmation de la Ville centre qui en reste maître d'ouvrage.

 

Politique territoriale

Le développement du territoire passe aussi par le fait de savoir composer avec les espaces voisins et les dynamiques qui se jouent à d'autres échelles afin de trouver sa place au cœur de la nouvelle Région Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. A ce titre la situation de Gourdon comme porte Aquitaine peut prendre tout son sens dans le cadre d'un partenariat avec la Ville de Sarlat qui peut se formaliser par une convention de réseau de Villes.

Il s'agit d'une démarche volontariste d'alliance et de coopération entre deux ou plusieurs Villes qui partagent une même aire d'influence.

Gourdon et Sarlat pourraient ainsi réfléchir à la mise en commun d'actions et de moyens sur les thématiques par exemple de l'emploi et du tourisme.

Réalisé :

- Requalification des jardins de la Butte (Association Vertus Vertes)

- Aménagement de la Place St Pierre

- Création d’une cartographie d'un circuit de vélo-route Sarlat / Dôme / Gourdon

En cours :

- Maîtrise d'œuvre pour l'aménagement du tour de ville sud

- FISAC rendu de l'appel à projet prévu pour octobre 2015 :

Objectif : Financement d'un poste mutualisé de Manager de centre-Ville avec orientation tourisme (entre 60% et 80% de financement cumulés (30% FISAC ou FNADT et CGET-Commissariat général à l'égalité des territoires) sur trois ans.

Perspectives :

- Travailler avec l'Etat et les intercommunalités concernées à un élargissement du périmètre Intercommunal. Dès lors que le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale précisera les contours des nouveaux périmètres, il conviendrait d'engager l'élaboration d'un projet de territoire avec un prestataire extérieur orienté sur l'animation et la concertation pour l'établissement d'un projet partagé par tous. Ce projet devrait également permettre ou prévoir la structuration de ce futur périmètre pour construire un territoire équilibré et organisé.

- Travailler à un rapprochement avec Sarlat.

L'élaboration d'une cartographie d'un circuit de vélo-route Sarlat / Dôme / Gourdon diffusée dans les OTI dès juillet 2015 jette les premières bases d'un travail en commun.

Ce rapprochement pourrait se poursuivre autour de la thématique du tourisme par une visite d'élus, et le rapprochement des associations d'insertion par l'emploi pour réfléchir à l'opportunité de la création d'un groupement d'employeurs multi-activités commun au Sarladais et au Gourdonnais.

Le point sur le renforcement des services à la population est précisé dans l'axe 2.


Mentions légales - Contact - Plan du site - Goodies - Site accessible aux malvoyants